Address

Aymeric Brody

Sociologue et docteur en Sciences de l'Education de l'Université Sorbonne Paris Cité

Epitech MNSHS

Sociologue de formation et docteur en sciences de l’éducation, mes recherches portent sur la relation entre jeu et apprentissage, et se focalisent plus particulièrement sur les processus d’apprentissage informels associés aux pratiques ludiques des adultes, au premier rang desquelles celles des jeux d’argent. Soutenue en 2015 au sein du laboratoire EXPERICE à l’Université Paris 13, ma thèse se fonde notamment sur une enquête de terrain réalisée auprès des joueurs amateurs de poker, un jeu de hasard, de calcul et de stratégie qui fait l’objet d’un processus d’apprentissage particulier de la part de ceux qui, comme les joueurs que j’ai rencontrés dans le cadre de parties privées (2006), sur des sites de jeu en ligne (2010) ou lors d’un tournoi de poker en live (2011), en font une pratique de loisir comme les autres. Dans le prolongement de cette recherche, je me suis ensuite intéressé à la question de l’addiction aux jeux d’argent à partir d’une seconde enquête de terrain menée cette fois-ci avec des joueurs dits pathologiques ou compulsifs dont la pratique du jeu a des conséquences néfastes sur le reste de leur existence (endettement, isolement, désaffiliation, dépression, suicide). D’abord engagée dans le cadre d’un projet de recherche postdoctorale au sein du CASPER à l’Université Saint-Louis – Bruxelles (Programme Move-in Louvain, Marie Curie) puis poursuivi en tant qu’enseignant-chercheur titulaire au sein du laboratoire MNSHS d’EPITECH à Paris, cette enquête se tourne spécifiquement vers des groupes de parole destinés aux joueurs ayant des problèmes d’addiction au jeu, qu’il s’agisse d’un groupe d’entraide type Joueurs Anonymes (2018), d’un groupe de liaison en milieu associatif (2018) ou d’un groupe thérapeutique en contexte hospitalier (2021), le but étant de questionner la façon dont les membres de ces différents groupes apprennent collectivement à s’abstenir de jouer ou à réduire les risques associées à leur pratique du jeu. Outre cette recherche en cours, je développe actuellement un nouveau projet en partenariat avec le Laboratoire de Recherche et d’Innovation de la Direction de l’Administration Pénitentiaire française, portant sur la pratique des jeux d’argent en prison, l’une des finalités du projet étant précisément de créer un dispositif d’accompagnement et d’apprentissage collectif destiné aux détenus ayant des problèmes d’addiction au jeu.

  1. 2009-2015

    Doctorat en Sciences de l'Education

    Université Sorbonne Paris Cité
  2. 2008-2009

    Master Sciences de l'Education

    Université Sorbonne Paris Cité
  3. 2006-2008

    Master Sociologie

    Université Paris Descartes

  1. 2019-2020
    Post-Doctorant
    Université Sorbonne Paris Cité
  2. 2017-2019
    Post-Doctorant
    Université Saint Louis de Bruxelles
  3. 2016-2017
    Ingénieur de recherche
    Université de Poitiers
  4. 2014-2016
    Post-Doctorant
    Université Sorbonne Paris Cité
  5. 2012-2014
    ATER
    Université de Rouen